António Maçanita

Oenologue portugais, originaire de l’Alentejo par sa mère et des Açores par son père, António Maçanita est connu pour aimer les challenges. Il est un “self-made man”, qui présente un parcours solide, de plus de 10 ans déjà, et qui se base sur la cohérence du projet FitaPreta qu’il développe dans l’Alentejo, complété para deux projets plus récents de vins dans le Douro  “Maçanita – Irmãos & Enólogos” (qu’il produit avec sa soeur Joana Maçanita) et aux Açores. La qualité de son travail et de ses vins sont régulièrement reconnus et mis en avant au Portugal et à l’étranger.

En 2016 les trois entreprises ont produit près de 350.000 bouteilles, exportées vers plus de 20 pays. À cela s’ajoute le travail de consultant, avec la société WineID, où il travaille avec une quinzaine de projets vinicoles du Nord au Sud du pays.

António Maçanita a contribué de façon extrêmement siginficative à la préservation de cépages autoctones et exclusifs des Açores, prouvant l’énorme potentiel des cépages açoriens et du Terroir dans la production de vins blancs d’exception.

Filipe Rocha

Né en Juillet 1977 sur l’île de São Miguel où il a vécu jusqu’à ses 18 ans, il a ensuite intégré l’Université Nova de Lisbonne, d’où il est sorti diplômé en Economie. Il revient sur son île d’origine à la fin de l’année 1999, où il débute son parcours professionnel, en travaillant dans le domaine commercial et dans l’analyse de projets d’investissement.

En 2004, il est invité au poste de Directeur Exécutif de l’École de Formation Touristique et Hotelière, projet récent ayant à peine 2 ans.

Depuis lors et jusqu’en 2016, il se dédie aux domaines de la restauration, l’hotellerie et le tourisme, contribuant de façon décisive à la transformation professionnelle de la région et à la projection des Açores en terme de gastronomique et de vins, aussi bien sur la scène nationale qu’internationale.

Il tombe amoureux des vignes de Pico et du challenge de faire découvrir les vins de la région, sans perdre de vue l’étroite relation avec le potentiel gastronomique local et les produits des Açores.

Son amitié avec António Maçanita et Paulo Machado, et le défi – de taille -de transformer la Région sont motifs de journées de travail intenses. Il est actuellement le responsable financier et de développement des nouveaux projets entrepris par les sociétés du groupe António Maçanita.

 

Paulo Machado

Né sur l’île de Pico en 1974, Paulo Machado représente la 4ème génération d’une famille fortement liée à la culture de la vigne et du vin sur l’île de Pico. Il a étudié l’ingénierie agricole à l’Université des Açores et a réalisé un master en oenologie à l’école Supérieure de Biotechnologie de l’Université “Católica” à Porto. En 2006, il fonde la société “Insula Vinus”, qui a pour objectif la production et commercialisation de vins. Le projet a grandi avec la plantation de vignes et la construction d’un local de vinification. Avec sa volonté depuis le début de réaliser un projet de qualité et différent, Paulo a toujours voulu continuer à approfondir ses connaissances dans le vin et la viticulture.  Il participe à plusieurs projets aux Açores, tisse une relation d’amitié avec Filipe Rocha et António Maçanita, avec qui surgit en 2013 l’opportunité de travailler en partenariat. Sont alors lancés sur le marché le “Insula Private Selection” et le premier “Arinto dos Açores” d’António Maçanita, encoure sous l’ombrelle des “Signature Series” de Fitapreta.

Deux éditions spéciales qui marquent le début d’une nouvelle ère pour les vins de Pico!

Insula continue son activité de viticulture et de prestation de services, et c’est dans ses chais que sont actuellement produits les vins de Azores Wine Company. Sur Paulo Machado repose l’énorme responsabilité du travail “in loco” de récupération de dizaines d’hectares de vignes dans les “currais” -enclos fabriqués à partir des pierres de lave – , de leur plantation et maintenance, transformant de cette façon le paysage local et contribuant de façon décisive à l’augmentation du volume de production de vins sur l’île de Pico.

 

Histoire

Azores Wine Company a été fondée le 3 Avril 2014 par les 3 associés António Maçanita, Filipe Rocha et Insula Vinus, Lda.

L’histoire de trois personnes profondément liées aux Açores, dont les chemins se sont croisés à la fin de la 1ère décennie du XXIeme siècle, autour de deux de leurs passions communes: les vins et la gastronomie.

Parmi les nombreux projets entrepris, il y a la production de vins de Pico, la récupération d’un cépage quasiment disparu, la promotion des vins et de la gastronomie des Açores.

En 2010, António Maçanita, en partenariat avec les services agraires de S. Miguel, débute un travail de vinification du cépage Terrantez do Pico. Unique au monde, ce cépage en extinction se révèle et surprend par sa fraicheur, sa minéralité et sa salinité. La production très restreinte de ce vin authentique et à la personnalité forte voyage à travers le monde et est disponible dans certaines des meilleures caves et restaurants. Une entrée pour les Açores par la grande porte!

Suite à ce travail débute en 2013 un nouveau projet, cette fois-ci sur l’île de Pico. Un partenariat entre Fitapreta Vinhos et Insula Vinus, pour la production d’un nouveau monocépage, le “Arinto dos Açores”, cépage autochtone de la région.

La synergie du travail en équipe, l’amitié et la vision commune pour le développement des Açores et surtout de l’île de Pico, la notoriété du passé, sont autant de raisons pour la relève d’un nouveau défi, celui d’un projet d’envergure.

C’est ainsi qu’est née la société Azores Wine Company, qui commence à produire dès 2014 près de 10.000 bouteilles. Les blancs monocépages Arinto dos Açores et Verdelho O Original, de la Collection “Rare Grapes”, représentent plus de la moitié de la production. La série “Volcanic” surprend quant à elle avec ses rouges et rosés.

De cette histoire font également partie intégrante les premières bulles des Açores, avec en 2011, les premières bulles de São Miguel, faites à partir du projet Terrantez do Pico, et dès 2014 les premières bulles de Pico à partir du cépage Arinto dos Açores.

S’ajoute également à ce projet le travail en cours de développement de de vins liquoreux, pour redonner naissance aux fameux vins liquoreux de Pico qui ont parcouru le monde entier il y a plus de 400 ans.

Philisophie

Nous voulons apporter aux Açores la contribution extérieure du monde et que le monde découvre les Açores.

Nous voulons faire goûter les Açores grâce à un verre de vin… faire déguster notre “terre” et notre “mer”. Et afin que l’expérience soit complète, nous voulons que vous nous rendiez visite et que vous sentiez le plaisir des choses simples de la vie, grâce au contact avec la nature et l’hospitalité unique que les Açores offrent.

Le projet Azores Wine Company est également un hommage à l’Histoire et aux héros qui ont modelé le paysage si impressionant des Vignes de l’île de Pico, en construisant des milliers de currais – enclos faits de pierre de lave – à perdre de vue, à l’intérieur desquels l’impossible devient possible, et qui fait aujourd’hui partie des 14 régions vitivinicoles classées Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO.

Nous produisons des vins uniques, à l’identité forte, pures, frais, avec une touche de sel… comme doit être la vie!

Projet

Azores Wine Company gère la remise en l’état de près de 100 Hectares de currais sur l’île de Pico, avec la plantation des vignes à l’intérieur des enclos reconstruits, devenant ainsi le plus gros producteur privé des Açores, et ce en un temps record.

En plus des vignes qu’elle possède, la société est reliée à une vingtaine de viticulteurs locaux.

A moyen terme, l’entreprise produira environ 150.000 bouteilles par an, production essentiellement basée sur la mise en avant des cépages autochtones de la Région, à savoir le Terrantez do Pico, l’Arinto dos Açores, le Verdelho et le Saborinho. La production de vins rouges et rosés sera également importante en raison d’un terroir propice à la production de vins frais, allant à l’encontre des nouvelles tendances mondiales.

Nouveau Chai

Un projet de construction de chai est actuellement en cours. Nous souhaitons redonner au mot “adega” tout son sens quant à ce qu’il représente sur l’île de Pico. “Adega” ne signifie pas seulement “chai” à Pico. C’est bien plus que cela: une “adega”, c’est notre salon, là où l’on reçoit nos amis et là où l’on profite des bonnes choses de la vie. Mais une “adega” est également parfois un lieu où l’on peut rester dormir…

 

 

Notre “adega” sera localisée sur la côte Nord de l’île, près du Cais do Mourato, en plein paysage de la Vigne.

António Maçanita est le fondateur et associé majoritaire de 4 sociétés.